Patrimoine
Transport à la voile : cap au large !

Alors que "TOWT - Transport à la Voile" prépare en 2017 de nouvelles routes et de nouvelles marchandises, le Grayhound, lougre anglais de 32 mètres a appareillé le 9 avril dernier pour une première transmanche.

Chargement des marchandises sur un vieux gréément
TOWT

Depuis 2011, TOWT – Transport à la voile affrète des voiliers pour transporter des marchandises à la seule force du vent. « Nous sommes aujourd’hui la seule entreprise française à armer régulièrement des voiliers dans le but de faire du transport. Nous sommes fiers d’être les pionniers d’un secteur aujourd’hui de plus en plus attractif », se réjouit Guillaume Le Grand, fondateur de TOWT. Cette démarche durable de transport de marchandises à la voile, effectuée à bord de vieux gréements bretons (Biche, Nébuleuse, Corentin) a été primée et accompagnée pendant trois ans par la Région, à l'occasion de l'appel à projets "Héritages littoraux" (catégorie Innovation.) 

La démarche prend aujourd'hui de l'ampleur, car elle trouve peu à peu une réelle audience auprès de producteurs bretons et du public, de plus en plus sensibilisés aux circuits courts et à un objectif de réduction de notre empreinte carbone. L'association est aujourd'hui implantée sur le Port-Rhu de Douarnenez, qui développe parallèlement son projet collaboratif "Douarnenez Escales Patrimoine" entre acteurs locaux du patrimoine maritime. Objectif : renforcer l'attractivité de la ville et son identité en faisant du Port-Rhu une escale logistique pour les bateaux de caractère et de belle plaisance, tandis que le Môle de l'Enfer reste une zone de travail dédiée à l'embarquement et au débarquement de visiteurs et de marchandises.