Développement économique
La Région signe des conventions de partenariat avec les EPCI bretons

Après plus d'un an de travail entre la Région et les intercommunalités bretonnes pour s'adapter au nouveau découpage des EPCI (qui ont vu leur nombre passer de 101 à 59), les signatures de convention de partenariat se sont poursuivies cette semaine avec l'Arc Sud Bretagne le 20 octobre à Peaule.

La Roche-Bernard
Yannick Legal - CRT

Nouvellement chef de file en matière de développement économique suite aux nouvelles lois de réforme territoriale, la Région a dû s'adapter à ce nouveau contexte. Une année de réflexion aura été nécessaire pour définir une politique publique du développement économique performante et mieux se coordonner avec les territoires. C'est dans ce cadre qu'elle signe petit à petit des conventions  avec chacun des 59 EPCI bretons (42 communautés de communes, 15 communautés d’agglomération et 2 métropoles). L'objectif est de définir l’organisation à mettre en place entre la Région, l’intercommunalité et les opérateurs économiques locaux pour articuler au mieux la politique économique de l’EPCI et les enjeux régionaux portés par la stratégie de développement économique, d’innovation et d’internationalisation déployée par le Conseil régional. 

Des mesures propres à chaque territoire

Au-delà de la définition des filières stratégiques prioritaires, les conventions de partenariat comprennent aussi des mesures concernant les dispositifs de soutien aux entreprises développés par le territoire en complément des aides régionales et le dispositif d’accueil et d’accompagnement des entreprises dans leur projet avec la signature de la charte SPAE (Service public d’accompagnement des entreprises).

Arc Sud Bretagne

Le volet stratégique de la communauté de commune de l'Arc Sud Bretagne s'articule autour de deux axes prioritaires, déclinés en dix objectifs.

Deux priorités

  • Une politique commerciale dédiée aux entreprises : offre foncière et immobilière (publique et privée), parc d’activités et réserve foncière.
  • Les politiques sectorielles de soutien : proposer des dispositifs d’aides directes aux entreprise pour soutenir le commerce de proximité et l’artisanat en centres-bourgs ou ville.  

Dix objectifs

  • Favoriser le développement des entreprises endogènes et exogènes
  • Repérer des entreprises exogènes candidates à l’implantation
  • Permettre au commerce de proximité des centres-villes de se développer
  • Maintenir une offre alimentaire de première nécessité
  • Faciliter la vie des entreprises
  • Soutenir la création d’entreprises
  • Soutenir l’innovation dans les entreprises
  • Favoriser les projets d’implantation d’envergure
  • Travailler ensemble
  • Participer à l’enrichissement de l’offre touristique et culturelle du territoire avec le secteur artisanat d’art.

Les 16 conventions déjà signées

Morlaix agglo., Leff Armor Cté, Pays de Châteaugiron Cté, Fougères Agglo, Vallons de Haute Bretagne Cté, CC du Pays de Landivisiau, Bretagne porte de Loire Cté, Loudéac Cté-Bretagne centre, CC du Pays de Redon, Vitré Cté, CC du Kreiz Breizh, Lannion Trégor Cté, CC de Brocéliande, Montfort Cté, St-Malo agglo, Poher Cté.