Patrimoine
Un nouveau souffle pour 21 maisons éclusières

Suite à l'appel à projets lancé par la Région en 2014 pour trouver une nouvelle vocation aux maisons éclusières inoccupées, 21 d'entre elles ré-ouvrent leurs portes cet été.

La maison éclusière de la Petite Madeleine à Hédé-Bazouges (35)
La maison éclusière de la Petite Madeleine à Hédé-Bazouges (35) Maison éclusière La Petite Madeleine

Chambres d'hôtes et expositions photo, location de bateaux et gites pour randonneurs, ateliers de ferronnerie d'art, maison de la pêche et de la nature, hébergements insolites... Depuis que la Région a lancé, en 2013 et 2014, deux appels à projets afin de trouver de nouvelles vocations aux maisons éclusières, les projets affluent. 21 maisons ré-ouvrent d'ailleurs cet été suite au second appel à projets. 

Tous les projets dans le communiqué de presse

Trouver de nouvelles vocations

Propriétaire d'un domaine public fluvial qui comprend les voies d'eau mais aussi 150 maisons éclusières, la région a souhaité, via ces deux appels à projets, diversifier leur usage afin de valoriser la voie d'eau grâce à des services s'adressant aux usagers, habitants et visiteurs, assurer la conservation et la réhabilitation de ce patrimoine historique et contribuer au développement économique, touristique et culturel des territoires traversés.