Appel à projet
APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT POUR LA CREATION D'UNE OFFRE D’ACCUEIL SUPPLÉMENTAIRE EN LYCÉE PUBLIC AU SUD DU BASSIN DE RENNES

Afin d'adapter les capacités d'accueil des lycées bretons aux évolutions démographiques à l'horizon 2030/2040, la Région a ouvert une réflexion en vue de bâtir un nouvel établissement dans le secteur sud/sud est du département d'Ille-et-Vilaine.Elle lance aujourd'hui un appel à manifestation d'intérêt auprès des villes candidates pour accueillir ce nouveau lycée.

En réponse à la croissance attendue des populations scolaires dans l’agglomération rennaise dans les prochaines années, l’assemblée régionale a approuvé en juin 2017 le rapport pour la réalisation d’un nouveau lycée au sud de Rennes. Cette décision de la Région, après celle intervenue en juin 2015 pour la construction d’un nouveau lycée à Liffré à l’horizon 2020, est basée sur les études démographiques conduites avec les services de l’académie de Rennes.

Afin de permettre aux villes du secteur du sud de l’agglomération rennaise de se porter candidates pour l’accueil sur leur territoire de ce nouveau lycée, la Région a décidé de lancer en juillet 2017 un appel à manifestation d’intérêt (AMI). Les villes intéressées par cet AMI présenteront leur dossier de candidature en réponse aux attendus de la Région Bretagne :

  • Disposer d’une nouvelle capacité d’accueil pour les populations lycéennes du sud de l’agglomération rennaise et alléger les effectifs des lycées rennais, ou ceux situés à proximité, tout en veillant à ne pas déstabiliser les équilibres de recrutement des lycées du territoire.
  •  Disposer d’un terrain d’assiette conforme au cahier des charges joint au présent AMI.

La capacité d’accueil de ce nouveau lycée sera d’environ 1.200 élèves, extensible ultérieurement à 1.500 élèves. Sa carte des formations sera à dominante enseignement général et technologique, sans exclure toutefois des formations professionnelles, en fonction des besoins économiques du territoire. Le secteur de recrutement envisagé de ce nouveau lycée sera défini avec l’académie, en fonction des équilibres à trouver avec les établissements scolaires existants et le réseau des transports scolaires.

Dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt, il est demandé aux villes candidates de présenter un dossier répondant aux attendus de la Région et du « cahier des charges » ci-joint. Les principaux critères qui guideront le choix de la Région concernant la localisation de cet équipement sont les suivants :

La réponse aux objectifs liés à la démographie lycéenne et à l’aire de recrutement de ce nouveau lycée :

  • Population des collèges du secteur de recrutement possible, compte tenu des temps de transport.
  • Temps de transport moyen de tous les élèves potentiels.
  • Allégement des effectifs des lycées rennais. (Bréquigny, Descartes, Sévigné, Anita Conti, autres ?)

La réponse aux objectifs opérationnels pour la construction :

  • Conditions de cession du terrain, aîtrise des terrains par la commune ou l'EPCI,
  • Situation par rapport à l’urbanisme (compatibilité avec le PLU, compatibilité avec le ScoT)
  • Dimensions du terrain (forme homogène), Superficie du terrain, Qualité du sous-sol, Capacité d'extension du terrain,
  • Desserte en réseau de communication (fibre optique), Viabilisation du terrain (eau/gaz/électricité/EP/EU),
  • Desserte voirie du terrain, Parkings extérieurs, Condition de dépose bus et autocars, Parvis extérieur d'accès au lycée,
  • Situation et disponibilités suffisantes des équipements sportifs pour l’EPS (gymnase, aires extérieures, salles couvertes, piscine)

 

 

Les candidats trouveront ci-joint le rapport adopté en juin 2017 par l’assemblée régionale qui présente les raisons et les objectifs de la création de cette nouvelle capacité d’accueil à implanter au sud de l’agglomération rennaise et le cahier des charges du terrain d’assiette souhaité.

Le format du dossier à présenter est laissé à la libre appréciation des candidats. Le dossier devra être transmis en cinq exemplaires et sous format numérique adressé à Monsieur le Président de la Région Bretagne.

Les dossiers sont à remettre pour le vendredi 6 octobre 2017 à la région.

En décembre 2017, l’assemblée régionale pourra, en fonction des dossiers de candidatures qui auront été reçus, décider de la localisation précise de ce futur lycée à réaliser à l’horizon 2023.

Région Bretagne

M. François Grall, directeur de l'éducation, des langues de Bretagne et du sport

francois.grall@bretagne.bzh

 

Mme Claudine Saumet-Roche, directrice de l'immobilier et de la logistique

claudine.saumet-roche@bretagne.bzh

 

 

 

 

 

 


Modifié le


Partagez ce contenu