Aménagement du territoire
Tour de Bretagne pour redynamiser les centre-bourgs

Suite à l'appel à candidatures régional lancé en 2017 pour le dynamisme des centre-villes et bourgs ruraux, 60 opérations ont été retenues. Démarré la semaine dernière à Pipriac et Guéhenno, le tour de Bretagne pour signer les protocoles fixant les modalités de soutien au projet des communes lauréates se poursuit cette semaine à Jugon-les-Lacs.

Jugon-les-Lacs réalisera un diagnostic urbain afin d'identifier le enjeux urbains avant de poursuivre l'aménagement du centre-ville.
Hervé Ronne - CRT Bretagne

Confrontés à des défis en termes d’habitat, de commerce, d’aménagement, les communes doivent s’adapter aux nouveaux modes de vie de leurs habitants pour se renforcer. Lancée dans ce cadre l'année dernière, 

Suite à l'appel à candidatures lancé en 2017 pour le dynamisme des centre-villes et bourgs ruraux, 60 opérations ont été retenues. Initiée par l’État, la Région Bretagne, l’Établissement public foncier de Bretagne et la Caisse des Dépôts, cette démarche novatrice vise à soutenir les communes qui souhaitent réinventer leur centre et renforcer leur attractivité. 


Les 60 opérations retenues recevront un soutien global de près de 29 M€. Parmi ces opérations, 25 sont en phase études (16 bourgs seront aidés à hauteur de 456 000 € et 9 villes à hauteur de 315 000 €). Elles feront l’objet d’un protocole particulier d’une durée de 12 mois, signé par l’État, la Région, la Caisse des Dépôts et l’Établissement public de Bretagne.  La Région et ses partenaires ont engagé une série de signatures de protocoles pour fixer les modalités de leur soutien au projet des communes retenues.

Le projet de Jugon-les-Lacs

La commune de Jugon-les-Lacs (2 485 habitants) fait partie des cinq candidats retenus dans le département des Côtes d'Armor (avec Evran, Moncontour, Plestin-les-Grèves, Tréguier). Elle sera subventionnée à hauteur de 40 % (32 200 €) pour réaliser un plan-guide en deux étapes afin de poursuivre le travail engagé dans le centre-ville :

  • Un diagnostic urbain préalable (enjeux urbains et sociaux, liaisons entre les espaces urbains, circulations...), mené dans une vision prospective 
  • Une étude sur les équipements à réaliser et leur implantation notamment la nouvelle mairie et ses abords. L'enjeu : dans un projet global cohérent d'aménagement du bourg, poursuivre le travail engagé pour redensifier le centre.

Le projet de Pipriac

La ville souhaite construire une vision prospective à l’horizon 2030, via :

  • Un diagnostic urbain, architectural, paysager, immobilier, foncier et commercial. 
  • Un 2e volet de l’étude sera dédié au programme d’établissement culturel / socio-culturel / associatif, avant la phase de travaux et l'estimation financière. Le travail réalisé devra effectuer un zoom sur le centre-bourg : la mairie, le futur multi-accueil, une possible esplanade publique entre les deux, la place du marché et la friche industrielle de l’Îlot de la Minoterie.La commune a déjà mené plusieurs actions et souhaite aujourd'hui aller plus loin avec un projet global cohérent. Les partenaires ont prévu de soutenir l’étude (dont le montant total est estimé à 50 000 €) à hauteur de 40 000 €.

Le projet de Guéhenno

La commune sera subventionnée à hauteur de 70% (42 000 €) pour son étude.

  • Elle constituera un plan de développement du centre-bourg pour disposer d’une véritable stratégie multithématique à l’horizon 2030.
  • L’enjeu est également d’apporter de la cohérence dans l’ensemble des actions déjà entreprises sur la commune.

 29 M€ pour 60 opérations

Les 60 opérations retenues lors du premier appel à projets pour redynamiser les centres-bourgs recevront un soutien global de près de 29 M€.

Une démarche primée aux Victoires des acteurs publics 2018

Chaque année, Acteurs publics décerne les Victoires des Acteurs publics aux meilleures initiatives en matière de modernisation de l’action publique. Ces Victoires honorent ceux qui, dans les trois fonctions publiques, œuvrent au quotidien pour assurer la qualité du service public.
La démarche d'appel à candidatures lancée en 2017 pour le dynamisme des centre-villes et bourgs ruraux par la Région Bretagne, L’État, la Caisse des dépôts et consignations et l’Etablissement public foncier de Bretagne, est lauréate dans la catégorie "territoires durables".